17/04/2005

tout faux

j'ai tout faux comme d'ab
je sais plus ce que je dois faire
je suis trop ceci trop cela
pas assez ci ou ca
pas comme il faut quoi

mais moi j'etouffe deja au fond de ma carapace
je saurais pas retenir plus de chose a l'interieur

la famille m'asome de reproche
mon meilleur ami m'accepte pas comme je suis et se géne pas pour me descendre au moindre mot ou a la moindre émotion de trop

je fais quoi moi?
je me terre au fin fond de la brousse qq part au bout du monde
je met fin a mes jours? (pas de mots voilés cette fois ci ca sers a rien a part a protéger la conscience de certain)

je fait quoi?
je suis a court d'idee moi
la carapace me detruit
et qu'en j'en sors de trop c pour en prendre plein la g...

a se demander si j'ai ma place dans ce monde a la con...

21:17 Écrit par someone | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

04/04/2005

marre

j'en ai vraiment marre
marre des beaux discours moralisateurs
marre de devoir me justifier
oui je vais mal
oui je pense a en finir
oui je sais j'ai la vie devant moi

mais bon pq faut il qu'on me fasse toujour la morale
pourquoi devoir tjs repondre a la quesion pourquoi? pour que de toutes facon cette raison ne sois pas juger valable

marre de m'entendre dire essaye d'etre heureuse, force toi a ne plus y penser

marre de plus avoir personne a qui parler parce qu'on en a marre de moi ou quoi

marre de passer pour une folle

marre de tout

ca fait 5 ans que j'essaye de m'en sortir... seule...
j'ai mis pres de 4 ans a en parler a qq amis
j'ai mis 4ans avant de passer a l'acte et de me rater
marre de cette galere
y'a-t-il une sortie a ce tunnel?

01:17 Écrit par someone | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

03/04/2005

...

je deviens folle
je perds pied
mais je n'ose pas appeller au secour
a quoi bon
personne ne comprend
marre d'entre les meme discours debile que je connais par coeur
je croyait avoir repris le dessus
il n'en est rien
j'ai replonger vers les profondeurs
les avais-je seulement quitter?

questions...
doutes
idee noires...

21:51 Écrit par someone | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |