09/12/2004

...

je lutte contre les larmes qui perlent au bords de mes yeux
sourtout ne pas se laisser envahir par ce sentiment d'abbandont qui me gagne
pourquoi maintenant?
au moment ou j'ai le plus besoin de toi?
j'en ai marre de me battre pour obtenir 5 min de ton temps
j'en ai marre de faire celle a qui ca convient
marre de jouer a celle qui s'y fait
notre amitié a toujours été parsemée d'embuche posée par les autres
et maintenant que ca pourrais etre plus simple c toi qui les posent ...

tu me manque meme si je ne l'avoue pas
nos discusions me manquent
ta presence me manque

mais je n'ai rien a dire
nous ne somme qu'amis
si tu decide de me laisser de cote je n'ai qu'une chose a faire l'accepter...
s'il te plait ne m'oublie pas...

a ecrire ces mots je me sens stupide
stupide de resentir les choses comme ca
mais le manque de sommeil et la pression n'arrange pas les chose

je laisserai quand meme ces mots parce que ca me fait du bien de les ecrires qu'importe ce que les autres peuvent en penser
oui je sias que j'ai tort
oui je sais que je ne devrais pas resentir les choses comme ca

20:44 Écrit par someone | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

si... si j'avais été moins pudique j'aurais pu écrire ces mêmes mots à un ami que je ne vois plus bcp...je me perds en images cachées au lieu de dire ces trois mots : Tu me manque
Tu as le courage de le dire, sinon de l'écrire et je trouve que c'est bien, sincèrment
bisous

Écrit par : teen_spirit | 11/12/2004

... C'est salutaire de s'avouer les choses comme elles sont, sans toujours se voiler la face et faire bonne figure.

Accroche toi, je t'embrasse fort

Écrit par : DonnieD | 11/12/2004

Les commentaires sont fermés.